Lieu-dit Pépy - 46340 SALVIAC
+33 5 65 41 56 18     ou    +33 6 81 09 98 05
benoit.jouclar@orange.fr

La Dépêche : un article sur nos nouveautés

Vous trouverez l’article ici :
https://www.ladepeche.fr/2019/02/28/le-musee-senrichit-de-nouvelles-trouvailles,8041724.php

Le Musée s’enrichit de nouvelles trouvailles

Pas de répits pour l’équipe du musée. Tout l’hiver Benoit et ses bénévoles ont œuvré pour le rendre encore plus attractif.

Il a fait chaud ce vendredi 22 février au Musée du machinisme agricole et automobile de Salviac. Depuis le mois de novembre il était entré en saison hivernale et fonctionnait au ralenti, mais il n’en était pas de même pour sa vaillante équipe de bénévoles menée par le sympathique patron du site, Benoit Jouclar. Malgré le froid et la pluie, tous étaient à pied d’œuvre chaque matin pour mettre la main à la pâte, et apporter sa contribution à la maintenance et à l’épanouissement de ce patrimoine devenu le site touristique incontournable de la région. On peut dire qu’elle n’a pas chômé la bande à Benoit avec notamment son chef de file Alain Fournier, toujours en première ligne quand il s’agit de déplacer, réparer, aménager etc. Première nouveauté, le petit train. Sorti de 18 années de sommeil, il va reprendre du service et pourra emmener jusqu’à seize enfants dans ses quatre wagonnets entièrement révisés et sécurisés. La poste rurale, avec son bureau fidèlement reconstitué vous attend… en tant qu’attraction du musée cela s’entend. Les WC aussi font partie des nouveautés. Des toilettes sèches, pratiques, simples et écologiques, qui seront mises à la disposition des visiteurs dès la réouverture du musée. Tout le parcours a également été rendu accessible aux personnes handicapées circulant en fauteuils roulants. Un couloir suffisamment large a été aménagé tout au long de la visite pour le confort de tous. Fini les roues enlisées dans les flaques de graviers, dorénavant le sol est dur, parfois même goudronné et toujours roulant. Quinze mannequins ont été installés en situation pour rendre aux visiteurs un visuel proche de la réalité. Ainsi vous découvrirez le couple de mariées prêt à convoler en justes noces dans une décapotable rutilante, le scieur de long, un personnage dont le métier consiste à débiter avec une scie des troncs d’arbre dans leur longueur. Mais le gros évènement, l’attraction phare de cette nouvelle saison, est sans aucun doute la superbe machine à vapeur du XIXe siècle en parfait état de marche. Une acquisition exceptionnelle dont l’installation a suscité un travail colossal de plusieurs jours. Elle est désormais l’une des fiertés du Musée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :